Nova Arbora              

Bed and Breakfast & Itinerari Botanici    

   Feb 26

Jardin Botanique

But du jardin botanique Nova Arbora:

Le jardin botanique Nova Arbora est devenu, ces dernières années, après vingt ans d’améliorations, un important centre d’intérêt naturaliste.

Nous recevons des visites de groupes, d’associations, de randonneurs, d’étudiants et de citoyens ordinaires qui, après la visite guidée des espèces indigènes présentent dans le parcours, peuvent se déplacer avec plus de connaissances dans la région environnante. Après que le jardin se soit établi comme point central pour la conservation et les travaux écologiques dans la zone, nous avons contacté les écoles locales dans le but de lancer un certain nombre de projets éducatifs. Ont ainsi été mis en place divers projets éducatifs permettant aux élèves d’interagir avec l’environnement local et découvrir la flore et la faune.

Sections du jardin botanique Nova Arbora:

Divers environnements sont créés avec une flore et une faune spécifiques, comprenant fougères, étangs, zones humides, rocaille, forêt tempérée…
De plus nous avons dédié des zones pour les plantes alpines, les plantes médicinales et aromatiques, ou encore des plantes comestibles inhabituelles, archeophytes (plantes non indigènes de la région), des plantes aquatiques, plantes méditerranéennes typiques de la région sud du Contrafforte Pliocenico, mais également un jardin pédagogique pour les groupes scolaires, les plantes médicinales, et enfin, un espace consacré à la prise de conscience des espèces de plantes toxiques et vénéneuses.

Activités du jardin botanique Nova Arbora:

En plus des projets d’éducation mentionnés, nous travaillons également avec un certain nombre de groupes de conservation et d’universités.
Nous travaillons avec l’association italienne naturaliste Pangea, la ADIPA (Association pour la diffusion de plantes pour les amateurs), l’association pour la conservation des amphibiens de Pianoro (Art’e), entre autres par l’échange de semences et l’organisation de visites et rencontres. Nous travaillons également avec Art’è sur “Progetto Pellegrino”, une initiative visant à protéger les amphibiens, les reptiles et les chauves-souris par la restauration et l’amélioration de la région environnante qui a été affectée par les positions défensives allemandes situées dans la région pendant la Seconde Guerre mondiale. La reprise de ce qu’on appelle, la ligne gothique.

Contrafforte Pliocenico:

L’horizon de Nova Arbora s’est élargi au fil des ans avec l’acquisition de terres agricoles, à savoir la ferme Pianazza qui comprend un lopin de terre appelé “Monte Alto”. Celui-ci fournit, sur le versant sud, un exemple typique de bois de chêne xérophile méditerranéen, avec d’importantes formes de bruyère et au nord, un vieux bois de châtaignier vieux de 100 ans.

Il est prévu, dans les années à venir, d’élargir le jardin.
Nous préparons actuellement un sentier d’orchidée et d’herbes sauvages et les travaux se poursuivent par la restauration de sentiers à travers le bois de châtaignier. Notre intention est de réintroduire des espèces à fleurs pour préserver les aspects floristiques émergents et d’améliorer la biodiversité de la région dans son ensemble.
Au pied du Mont Alto, les conglomérats de grès et leur décomposition dans la roche constituent un habitat idéal pour les espèces caractéristiques du Contrafforte pliocenico.
Chênes, Cistacées, bruyères, graminées spéciaux, orchidées et la beauté du lieu, constituent en eux même un jardin botanique naturel dans lequel les senteurs méditerranéennes se combinent aux espèces aromatiques et médicinales grâce aux différences microclimatiques inhabituelles du jardin.
Les visiteurs du jardin, en passant par un itinéraire spécifique sur la flore du Contrafforte, seront en mesure d’apprendre et de reconnaître les espèces indigènes grâce à des étiquettes explicatives.